Aller au contenu
Montigny la Resle

MONTIGNY LA RESLE

L'histoire du nom de Montigny la Resle remonte le fil du temps, d'abord connu sous le nom de Montiniacum XIIièmes siècle puis d'autres dérivés de ce premier. Montigny le Roy XIVièmes siècle puis Montigny le Roi. c'est en 1876 que fut adopté le nom de Montigny-la-Resle.

En 1751 Montigny la Resle comprenait 96 feux (Ensemble de personnes regroupées autour du même foyer, qui constituait avant 1789 l'unité de base pour la répartition de l'impôt.), de nos jours la commune compte un peu plus de six cents habitants.

Les seigneurs de Maligny jouirent longtemps de la terre de Montigny, au XIIIièmes siècle, Le monastère (abbaye) de Pontigny par des dons et par rachat possédait la majeure partie de Montigny, Merry et Souilly. Au XIVièmes siècle le monastère de Pontigny devenu le principal propriétaire de Montigny, en affranchit les habitants.

Fin du XIVièmes siècle le roi Charles V acheta le comté d’Auxerre, il devint le seigneur de ces terres et la commune prit alors le nom de Montigny le Roy.

Les templiers avaient un baillage (circonscription administrative et judiciaire d'un agent du roi) qui s’étendait sur les territoires de Merry et de Montigny. La maison de Merry a été une des dernières fondations des Templiers. Elle formait un petit domaine qui leur avait été donné quelques années avant la suppression de leur Ordre. Il ne restait plus au XVIIIièmes siècle que la chapelle dédiée à saint Jean-Baptiste. Les commissaires préposés en 1777 à la visite prieurale des biens de la commanderie, ordonnèrent la suppression de la chapelle.

De nos jours, la commune de Montigny la Resle comprend 7 hameaux : Merry, le Ru Bouilly, la Resle, les Bordes, Monfort, Souilly et les écolines.

Quelques particularités de notre commune, qui comporte 2 monuments " guerre de Crimée et grandes guerres " qui sont installés sur la place du village, la fontaine de Billy (1km) qui est alimenté par le ru de Buchin.


Retourner au contenu | Retourner au menu